Qu’est ce qu’un compte multidevise et comment souscrire ?

Un compte multidevise permet aux consommateurs de négocier des devises étrangères. Cependant, il est difficile de prévoir l’évolution future des taux de change. La spéculation sur les gains de change est donc risquée. Certains investisseurs utilisent également les comptes en devises étrangères pour réduire le risque de change dans le cas d’investissements qui sont réglés en devises étrangères.

L’essentiel en bref

Un compte en devise étrangère n’est pas géré en euros, mais par exemple en dollars américains, en francs suisses ou en yens japonais.
Les investisseurs peuvent ainsi spéculer sur des gains de change.
Les comptes en devise étrangère permettent également de protéger les placements financiers dans d’autres devises contre les fluctuations des taux de change.
La garantie légale des dépôts ne s’applique pas toujours aux avoirs sur le compte en monnaie étrangère.

Qu’est-ce qu’un compte Multidevise ?

De nombreuses entreprises utilisent des comptes en devises étrangères pour leurs paiements internationaux. Cependant, de nombreuses banques française et courtiers en ligne proposent également des comptes en devises étrangères aux particuliers. L’offre globale sur le marché est variée : alors que certaines banques ne proposent qu’un compte en dollars, d’autres offrent aux investisseurs la possibilité d’investir dans d’autres devises. Exemple : les francs suisses (CHF), les couronnes norvégiennes (NOK), les yens japonais (JPY) ou en livres britanniques (GBP).

Généralement, un compte en devises étrangères est géré de la même manière qu’un compte à vue. L’argent est alors simplement disponible quotidiennement sur le compte dans une devise étrangère. De nombreux courtiers en ligne, en particulier, proposent également un compte en devise étrangère pour l’achat de titres à l’étranger. Souvent, le compte est lié au compte-titres. Le compte-titres est alors la condition préalable pour que les clients puissent ouvrir un compte en devise étrangère chez le même fournisseur.

Le compte multidevise comme instrument de spéculation

De nombreux investisseurs utilisent leur compte en devise étrangère pour spéculer sur les gains de change. Ils achètent par exemple des dollars américains à un certain taux et reconvertissent l’argent en euros à une date ultérieure. Si le dollar s’est apprécié par rapport à l’euro dans l’intervalle, ils récupèrent plus d’argent qu’ils n’en avaient investi au départ. Toutefois, si le cours évolue défavorablement, ils risquent de subir des pertes.

La spéculation sur les devises est risquée

Au début de l’année 2017, les personnes qui ont échangé des euros contre des dollars au taux de change officiel ont reçu un total de 10 520 dollars américains pour un investissement de 10 000 euros. Quatre ans plus tard, au début de l’année 2021 l’euro avait augmenté. Pour leurs 10.520 dollars, les investisseurs n’auraient alors récupéré que 8.612 euros. Les investisseurs qui ont échangé des euros contre des dollars au début de l’année 2018 et qui ont remboursé l’argent au bout d’un an seulement s’en sont mieux sortis. Ils ont échangé leurs 10.000 euros au taux de change de 1,20 dollar américain pour un euro (USD/EUR) et ont reçu 10.560 euros lors de la reconversion en euros après 12 mois (taux de change de 1,14 USD/EUR). Cela correspond à un rendement de 5,6%.

Il est extrêmement difficile, même pour les professionnels, de prévoir l’évolution future du cours des devises. La spéculation sur les gains de change est donc considérée comme un investissement extrêmement risqué. C’est d’autant plus vrai qu’une devise est volatile. La lire turque (TRY), par exemple, a perdu près de la moitié de sa valeur par rapport à l’euro en trois ans.

Hésitez pas à lire notre article pour gagner des revenus passifs, nous vous donnons 17 exemples.

Placer des dépôts au jour le jour et des dépôts à terme en devises étrangères

Certaines banques permettent à leurs clients d’utiliser leur compte multidevise comme compte de référence pour placer des dépôts au jour le jour ou des dépôts à terme en devise étrangère. Si le compte est tenu dans la devise d’un pays où les taux d’intérêt sont plus élevés, les taux d’intérêt proposés sont souvent tout à fait intéressants. Par exemple, en janvier 2020, certaines banques payaient environ 2 pour cent d’intérêt pour les dépôts à terme d’un an en dollars américains. À la même date, les épargnants recevaient un maximum de 1,12% pour les dépôts à terme en euros.

risque argent

Néanmoins, le placement de dépôts au jour le jour et de dépôts à terme en devises étrangères reste risqué. En effet, les pertes dues à une évolution défavorable du taux de change peuvent être plus élevées que le gain dû à la rémunération plus élevée par rapport à un placement en euros. L’argent au jour le jour et les dépôts à terme en devise étrangère ne sont donc en aucun cas équivalents au compte au jour le jour et aux dépôts à terme très sûrs qui sont gérés en euros.

Les intérêts ont des conséquences fiscales

Le gain de cession d’un bien valorisé en monnaie étrangère doit intégrer le gain ou la perte de change, par la conversion du prix d’achat et du prix de vente selon les taux applicables au jour de chacune de ces opérations

Réduire le risque de change avec un compte multidevise

Les comptes multi devises ne sont pas seulement utilisés pour spéculer. Certains investisseurs les utilisent comme un outil pour réduire leur risque de change et conservent une partie de leurs actifs en devises étrangères. Les actions américaines, les matières premières, l’or et de nombreux autres placements financiers sont généralement négociés en dollars dans le monde entier. Certes, les consommateurs qui ne possèdent pas de compte en devise étrangère peuvent également participer aux transactions. Lors de l’achat d’actions, par exemple, la banque en France convertirait d’abord la somme investie d’euros en dollars et achèterait ensuite les actions avec la somme en dollars. Après la vente des actions, le produit de la vente serait à nouveau converti de dollars en euros.

Les investisseurs doivent donc prendre en compte une autre variable dans leurs décisions d’investissement : Ce n’est pas seulement l’évolution ultérieure du cours des actions achetées, mais aussi le cours de change du dollar en euro qui détermine le succès ou l’échec de leur placement financier. Si l’achat et la vente sont effectués directement en dollars via un compte en devise étrangère, les fluctuations du taux de change n’ont plus d’influence directe sur le rendement effectif du placement actuel. Le risque de change n’apparaît que lorsque le patrimoine en dollars doit à nouveau être converti en euros.

Comparaison des comptes en monnaie étrangère : attention aux conditions

Les consommateurs peuvent trouver des comptes multidevise auprès de nombreuses banques et courtiers à des conditions très différentes. Le critère le plus important est bien sûr la possibilité de négocier les devises souhaitées. Les intérêts jouent également un rôle.

Frais pour un compte en monnaie étrangère

Les consommateurs doivent également tenir compte des frais lorsqu’ils choisissent un compte en devise étrangère. Alors que de nombreuses banques, en particulier celles qui ont pignon sur rue, facturent des frais mensuels pour la gestion du compte, d’autres banques et courtiers proposent des comptes en devises gratuits dans certains cas, uniquement en combinaison avec un compte de dépôt, qui peut parfois entraîner des frais.

Le deuxième facteur de coût possible sont les frais de conversion lors de l’échange des devises. De nombreux prestataires exigent un certain pourcentage de la somme investie ou des frais minimums forfaitaires. Pour certains comptes en devises étrangères, la conversion est toutefois gratuite. En principe, comme pour tout placement financier, tous les frais se font au détriment du rendement. Les investisseurs sont donc bien avisés de tenir compte des frais courants lors du choix de leur compte en monnaie étrangère.

Garantie des dépôts pour les comptes en monnaie étrangère

La sécurité des dépôts peut également jouer un rôle important dans le choix d’un compte en devise étrangère. En effet, la garantie légale des dépôts couvre uniquement les dépôts gérés en euros ou dans une autre devise de l’UE. La garantie légale des dépôts pour de tels fonds est de 100.000 euros dans toute l’UE. En cas d’indemnisation, la somme est versée en euros. Le taux de change appliqué est le taux de référence de la Banque centrale européenne à la date à laquelle le cas d’indemnisation est constaté.

La garantie légale des dépôts ne s’applique toutefois pas à la partie de l’épargne détenue dans la monnaie d’un pays non membre de l’UE. Par exemple en dollars américains ou en francs suisses. Toutefois, de nombreuses banques offrent volontairement à leurs investisseurs un niveau de protection plus élevé. Si le fournisseur du compte en devise étrangère est membre d’un fonds de garantie des dépôts volontaire, les dépôts en devise étrangère sont également protégés.

Avatar
Alphonse
Analyste financier et modélisateur mathématique, avec une expérience avérée dans la recherche. Compétent dans la gestion des risques financiers, les prévisions, l'allocation stratégique d'actifs, les produits dérivés, et passionné par le trading, avec une formation en astrophysique.

Autres Articles

Derniers Articles