Qu’est-ce que le Day trading ou le trading journalier ?

Popularisé pendant le marché haussier de la fin des années 1990, le day trading est la pratique d’achat et de vente d’actions sur une période très courte, typiquement une journée. La mise à disposition d’ordinateurs bon marché avec un accès rapide à Internet à permit de faire entrer dans le trading une nouvelle partie de la population. Autrefois cela était réservé aux traders et aux banques d’investissement.

Explication sur le Day trading

Les stratégies de day trading adoptent généralement l’une des deux approches suivantes :

  • dépasser le spread
  • identifier les tendances à court terme.

Le spread est la différence entre ce qui est offert pour une action (l’offre) et le prix demandé pour cette action (demande). Les tentatives de trading sur spread consistent à acheter à la vente et à vendre à l’achat, encore et encore. Les traders de spreads peuvent effectuer des centaines, voire des milliers de transactions de ce type chaque jour. Avec l’apparition de spreads de seulement un centime, le spread trading est beaucoup moins rentable qu’auparavant.

Pour identifier les tendances à court terme ou les swing trades, il faut généralement suivre des indicateurs techniques pour indiquer quand une tendance pourrait commencer ou se terminer. Les indicateurs techniques sont une simplification mathématique des mouvements du marché. Elles donnent à certains traders un aperçu de la direction future du marché. Le swing trading nécessite beaucoup moins de trades que le spread trading. En revanche il faut qu’un swing trading génère un bénéfice plus important que celui que l’on pourrait attendre d’un spread trading.

Nouvelles tendances du daytrading

Une évolution actuelle du day trading est le concept de rabais ECN. Les ECN sont des bourses entièrement électroniques avec des commissions extrêmement basses. Elles ont également une exécution très rapide des ordres de trading. Pour encourager les traders à exécuter des ordres sur leur réseau, les ECN peuvent offrir des incitations aux traders. Elles sont généralement sous la forme d’une remise. Dans certains cas, un client de day trading peut en bénéficier du simple fait d’acheter et de vendre une action au même prix.

Avec l’effondrement des marchés boursiers américains en 2000, le day trading a été considéré comme intrinsèquement risqué. En réaction, la Securities and Exchange Commission (SEC), l’autorité boursière américaine, a décidé de limiter le négoce quotidien d’actions aux comptes de plus de 25 000 dollars américains. En conséquence, l’activité de trading journalier s’est déplacée vers les marchés à terme et les marchés de matières premières. Sur ces marchés, les restrictions de limite ne s’appliquent pas.

Avatar
Alphonse
Analyste financier et modélisateur mathématique, avec une expérience avérée dans la recherche. Compétent dans la gestion des risques financiers, les prévisions, l'allocation stratégique d'actifs, les produits dérivés, et passionné par le trading, avec une formation en astrophysique.

Autres Articles

Derniers Articles