Payer avec Bitcoin : comment faire ses achats avec la crypto-monnaie

Depuis octobre 2008, le bitcoin occupe le monde de la finance. L’évolution du bitcoin au cours des dernières années montre que la crypto-monnaie numérique va perdurer. Désormais, la pièce numérique est sur le point de devenir un moyen de paiement reconnu. De ce fait de plus en plus de commerce accepte de se faire payer en Bitcoin.

Une étape importante pour sortir de la niche du marché des crypto-monnaies est la coopération avec PayPal, que Bitcoin a pu s’assurer dès 2020. Le prestataire de services de paiement actif au niveau international a la portée et la reconnaissance nécessaires pour rendre la crypto-monnaie intéressante pour le grand public en tant qu’instrument de placement et de paiement.

Les clients américains peuvent déjà acheter des bitcoins avec PayPal. Depuis août 2021, les clients britanniques ont également accès aux prestations de service étendues de PayPal. Les utilisateurs basés en France ne peuvent jusqu’à présent négocier des bitcoins que via le courtier en ligne.

PayPal offre ainsi aux consommateurs un accès plus facile au marché des crypto-monnaies. La prochaine étape est l’acceptation des crypto-monnaies comme moyen de paiement. Dans le commerce électronique, le bitcoin est déjà reconnu de manière isolée comme option de paiement supplémentaire. Si la tendance se poursuit, les experts en cryptographie et les investisseurs ne seront pas les seuls à se familiariser avec les possibilités offertes par la monnaie numérique.

Avant de payer, il faut acheter

Les crypto-monnaies et leurs possibilités d’utilisation sur le marché financier semblent marquer de plus en plus le quotidien. La Banque centrale européenne travaille déjà sur l’euro numérique, une crypto-monnaie basée sur l’euro qui pourrait également s’établir sur le marché financier international.

Mais pour payer avec une cryptomonnaie, il faut d’abord l’acquérir et la gérer sur un compte spécial. Voici comment réussir l’achat de bitcoin :

Choisir la plateforme de trading appropriée

Les bitcoins sont négociés sur des bourses de crypto-monnaies, des places de marché ou via un courtier spécialisé. Ici, les consommateurs ont le libre choix du partenaire avec lequel ils souhaitent travailler. Les bourses de crypto-monnaies et les courtiers vendent directement aux acheteurs. Les places de marché, en revanche, offrent uniquement une plate-forme permettant de mettre en relation les acheteurs potentiels et les fournisseurs.

Chez de nombreux prestataires sérieux, les clients ont d’abord le choix entre essayer le trading avec le bitcoin sur un compte de démonstration ou se lancer directement avec un compte en argent réel.

Créer un compte

Une fois le fournisseur choisi, le client Bitcoin doit être téléchargé et installé. Pour cela, il faut également télécharger la base de données commune du réseau, dans laquelle sont enregistrées les différentes transactions en bitcoins. Afin d’éviter la fausse monnaie, chaque coin est attribué à une adresse fixe, c’est pourquoi les utilisateurs doivent s’enregistrer en conséquence.

Les clients peuvent ensuite créer leur compte, appelé « wallet ». Pour ce faire, il est nécessaire, selon le fournisseur, de fournir quelques données personnelles. Pour la connexion, l’adresse e-mail est également nécessaire et un mot de passe individuel est créé. Ensuite, il est généralement nécessaire de vérifier le compte via une procédure d’identification prise en charge par le fournisseur.

Déposer de l’argent pour l’achat de bitcoins

La troisième étape consiste à charger le portefeuille d’argent afin de pouvoir acheter des bitcoins. Le prix d’achat dépend du cours actuel du bitcoin. Le chargement du compte peut se faire par virement. Selon le fournisseur, il est également possible de négocier des bitcoins avec PayPal, carte de crédit, Giropay ou virement bancaire immédiat. Si la crypto-monnaie doit être achetée avec PayPal, les clients français ne disposent pour l’instant que du courtier en ligne.

Acheter du bitcoin

Une fois que le portefeuille est configuré et rempli d’avoirs ou associé à un moyen de paiement correspondant, les clients peuvent déterminer la quantité de bitcoins qu’ils souhaitent acquérir et conclure ensuite l’achat en cliquant sur le bouton. L’avoir en bitcoins et la contre-valeur en argent réel sont présentés actuellement dans le portefeuille après un certain temps de traitement qui peut varier selon le fournisseur.

Sécuriser le portefeuille

Une fois le processus de copie terminé, il est recommandé de sauvegarder le fichier de stockage sur un support de stockage externe comme une clé USB ou un disque dur externe. De cette manière, le portefeuille reste protégé contre une perte ou un endommagement du disque dur.

Une fois l’achat effectué, l’avoir en bitcoins peut être géré dans le portefeuille et continuer à être utilisé. Les bitcoins acquis peuvent être stockés et revendus en cas d’évolution favorable du cours afin de réaliser un bénéfice. Mais dans le commerce électronique, il est aussi de plus en plus souvent possible de payer directement avec la crypto-monnaie.

Payer avec Bitcoin : Voici comment procéder

La création d’un portefeuille Bitcoin ainsi que l’acquisition de Bitcoin de la contre-valeur souhaitée sont les premières étapes importantes pour utiliser la crypto-monnaie comme moyen de paiement. Après l’acquisition du coin, l’avoir disponible dans le portefeuille s’affiche. La contre-valeur en argent réel peut varier en fonction du cours du jour sur les bourses de crypto-monnaies.

Pour conclure un achat sur Internet avec des bitcoins, le commerçant concerné doit accepter la crypto-monnaie comme moyen de paiement. Si c’est le cas, le bitcoin est également mentionné parmi les moyens de paiement possibles lors du processus de paiement. Pour passer à la caisse, les clients choisissent le moyen de paiement et concluent l’achat.

Ensuite, le montant dû en Bitcoin doit être transféré au destinataire. Cela se fait en général directement à partir du portefeuille. Il est possible d’y saisir un ordre de virement qui ne nécessite que l’adresse du destinataire et le montant à transférer. Une fois l’ordre envoyé, la somme ordonnée devrait arriver sur le compte Bitcoin du destinataire dans les dix minutes. Afin de pouvoir attribuer le paiement, l’adresse de l’expéditeur est également notée ici. Ainsi, la transaction peut être suivie à tout moment via le réseau Bitcoin.

Note : Il est également possible de payer avec une autre cryptomonnaie comme de DogeCoin ou encore le LiteCoin.

Les avantages et les inconvénients du moyen de paiement cryptographique

Le bitcoin n’étant pas encore un moyen de paiement très répandu, les consommateurs devraient, avant d’effectuer leur première transaction, se pencher sur les avantages et les inconvénients que la crypto-monnaie présente lors des opérations de paiement.

Les avantages :

Les transactions sont possibles sans l’intervention directe d’une banque.

Le transfert d’argent via un portefeuille Bitcoin est rapide, sûr et efficace. Les transactions peuvent ainsi être conclues en quelques minutes.

Contrairement au transfert d’argent classique, les transactions en bitcoin génèrent de faibles taux de conversation.

Inconvénients :

Les transactions avec Bitcoin sont irréversibles. Une fois qu’un paiement a été effectué, il n’est pas possible de l’annuler sous certaines conditions, comme c’est le cas avec une banque.

En raison du grand intérêt que suscite le marché des crypto-monnaies, la blockchain est exposée à de fréquentes attaques de pirates informatiques qui, dans le pire des cas, peuvent également toucher les consommateurs.

Les transactions en bitcoin nécessitent toujours une connexion internet stable et suffisamment puissante ainsi qu’un terminal prenant en charge le logiciel de trading. Cela peut entraîner des restrictions dans l’exécution flexible des transactions.

Payer avec Bitcoin : Salvador en pionnier

Le Salvador est le premier pays au monde à autoriser le bitcoin comme moyen de paiement légal. Depuis septembre 2021, les habitants du pays peuvent faire leurs achats avec la crypto-monnaie et également payer leurs impôts en bitcoin. L’État d’Amérique centrale est ainsi devenu un pionnier du marché des crypto-monnaies.

Une loi a été votée en ce sens en mars 2021. Selon cette loi, tout commerçant au Salvador sera tenu d’accepter le bitcoin comme moyen de paiement, pour autant qu’il en ait la capacité technique. Les entreprises qui disposent des ressources nécessaires sont également tenues de mettre en œuvre les mesures technologiques requises pour les paiements en bitcoin.

Le projet de loi a été accueilli de manière critique par la population. Le gouvernement a toutefois souligné qu’il était favorable à la croissance économique du pays et donc indispensable de s’ouvrir à la circulation des monnaies numériques. Pour encourager la population, l’État a pris l’option d’offrir aux utilisateurs du portefeuille numérique « Chivo » un crédit de départ de 30 dollars américains (environ 25 euros). Pour rendre l’utilisation du bitcoin comme moyen de paiement encore plus attractive, il est prévu d’installer environ 200 distributeurs automatiques de bitcoin au Salvador.

Les experts en cryptographie estiment qu’à moyen ou long terme, d’autres pays mettront en œuvre le bitcoin comme moyen de paiement légal. Cela devrait être une étape décisive pour l’avenir de la cryptomonnaie.

Avatar
Alphonse
Analyste financier et modélisateur mathématique, avec une expérience avérée dans la recherche. Compétent dans la gestion des risques financiers, les prévisions, l'allocation stratégique d'actifs, les produits dérivés, et passionné par le trading, avec une formation en astrophysique.

Autres Articles

Derniers Articles