Orienter une maison en fonction du soleil pour économiser de l’énergie

De nos jours, la plupart des maisons sont construites en basse énergie. Elles se caractérisent, conformément aux prescriptions de la loi sur l’énergie dans le bâtiment. Une isolation thermique optimale des murs extérieurs et du toit ainsi que des fenêtres isolées. Cependant, de nombreux constructeurs de maisons négligent ou oublient l’orientation de la maison.

Pour pouvoir profiter des rayons du soleil en toute saison, la maison doit être orientée en fonction de la course du soleil. Lisez comment cela fonctionne.

Observer la course du soleil

L’orientation de la maison est un aspect qui doit absolument être pris en compte dans la  construction. Il est donc judicieux d’observer la course du soleil avant d’acheter un terrain.

Le soleil se lève à l’est, monte vers le sud et atteint son point culminant. Il descend ensuite lentement en direction de l’ouest et disparaît à l’horizon. Le point culminant qu’il atteint dépend de la saison.

Au solstice d’été, le 21 juin, le soleil est très haut à midi. Cela a pour conséquence que les rayons du soleil qui tombent sur le côté sud d’une maison présentent un angle abrupt en raison de la position très élevée du soleil. C’est pourquoi les rayons du soleil frappent principalement la partie avant de la fenêtre et n’inondent pas toute la pièce. Ce n’est pas grave dans la mesure où les températures sont de toute façon élevées en été et que les pièces d’habitation se réchaufferaient involontairement.

La situation est très différente au solstice d’hiver, le 21 décembre, lorsque la nuit et le jour les plus courts ont lieu. Le soleil atteint alors sa position la plus basse. Les pièces orientées vers le sud ou l’ouest sont alors inondées de rayons solaires, de sorte que les pièces d’habitation sont réchauffées par la chaleur du soleil. Toutefois, cela ne se produit que s’il n’y a aucun obstacle architectural. En effet des arbres ou des constructions voisines, n’empêche la pénétration des rayons du soleil.

Course Soleil

Quel est l’orientation optimal pour ma maison?

L’orientation de la maison doit être choisie de manière à ce que l’énergie solaire soit utilisée de manière optimale pendant les saisons intermédiaires. Il faut également  bénéficier de cette source d’énergie en hiver car elle est gratuite. Parallèlement, la lumière du soleil augmente le bien-être, en particulier pendant la saison sombre. C’est pourquoi il convient d’orienter les pièces de vie, comme les chambres à coucher et le salon, vers le sud et l’ouest. Cela est valable également pour les terrasses et les balcons. Il ne faut toutefois pas oublier que c’est en été que le soleil atteint son intensité thermique maximale.

captage-du-rayonnement-solaire

C’est surtout le côté ouest qui est exposé à un rayonnement encore plus intense en été que le côté sud. De plus, le côté ouest est considéré comme le côté exposé aux intempéries, car la plupart des conditions météorologiques viennent de l’ouest. Ces considérations doivent être prises en compte lorsqu’il s’agit de choisir l’orientation de la maison. C’est d’autant plus vrai si vous installez de grandes surfaces vitrées. Bien que l’intensité du soleil soit plus forte à l’ouest en été, les pièces d’habitation et les grandes surfaces vitrées devraient donc être orientées vers le sud.

Quelles les pièces orienter vers le nord et l’est ?

En hiver comme en été, le nord ne reçoit pas de rayonnement solaire direct sur les murs de la maison et les fenêtres. La perte de chaleur pendant la saison froide ne peut donc pas être compensée par le gain solaire. Il convient donc de placer au nord les pièces pour lesquelles peu de lumière du jour est suffisante. Il s’agit notamment des pièces de service, d’une cage d’escalier ou d’un escalier.

Pour réduire la perte de chaleur par les fenêtres, il convient de réduire au maximum la surface des fenêtres. Il est préférable de renoncer complètement aux fenêtres en direction du nord et d’isoler suffisamment le côté nord. Un garage ou un abri pour voiture du côté nord peut également être une alternative judicieuse.

Les chambres à coucher ne doivent pas être situées au nord. En effet dormir dans une pièce qui n’est pas exposée aux rayons du soleil est préjudiciable au bien-être. C’est pourquoi la plupart des gens préfèrent le côté est, qui est gâté par le soleil du matin. La salle de bains et les pièces de la cuisine sont également bien placées.

Toutefois, vos préférences personnelles ne doivent pas être négligées lors de l’orientation d’une maison et de ses pièces. Alors que certaines personnes trouvent les rayons du soleil matinaux gênants dans leur chambre à coucher, d’autres souhaitent profiter du coucher de soleil depuis leur salon, quelle que soit la saison.

maison solaire

Ombre et soleil sur un même terrain

Si la terrasse ou le balcon sont orientés vers le sud, il est important de penser également à un endroit ombragé dans le jardin. Une possibilité est de planter un arbre qui ne se contente pas de faire de l’ombre, mais qui marque le terrain de sa pleine taille. Attention cependant à la place qu’il occupe. Les feuillus indigènes comme le tilleul, le hêtre, le châtaignier ou le noyer peuvent atteindre un diamètre de dix mètres. Les arbres fruitiers comme le pommier et le poirier ont des couronnes plus petites.

Avant de planter, il est important de connaître les directives des communes. Souvent, elles prévoient que les nouvelles constructions doivent être plantées d’un arbre d’une certaine taille. Parfois, les espèces d’arbres sont également imposées.

Les arbres ne doivent pas être plantés à proximité immédiate d’une terrasse, d’un balcon ou même d’une maison. En grandissant, ils empêchent l’utilisation de l’énergie solaire comme source de chaleur. De plus, ils ne font pas qu’apporter de l’ombre, mais obscurcissent les pièces, ce qui réduit considérablement la qualité de vie. Le système racinaire, qui peut détruire la structure des bâtiments, est encore plus décisif. C’est pourquoi les arbres doivent être placés en bordure d’un terrain avec suffisamment d’espace, sans que les branches ne dépassent du terrain sur la route ou sur le terrain voisin.

Les voiles d’ombrage constituent une alternative pratique aux sources d’ombre naturelles. Elles se fixent facilement et créent de petites oasis d’ombre aussi bien sur la terrasse que sur le balcon.

Avatar
Alphonse
Analyste financier et modélisateur mathématique, avec une expérience avérée dans la recherche. Compétent dans la gestion des risques financiers, les prévisions, l'allocation stratégique d'actifs, les produits dérivés, et passionné par le trading, avec une formation en astrophysique.

Autres Articles

Derniers Articles