Coffres forts bancaires : A quoi faut-il faire attention? Conseils et Astuces

Conserver des bijoux, des documents importants ou des titres en toute sécurité? De nombreux clients paient volontiers pour cela et font ouvrir un coffre-fort auprès d’une banque. Mais les conditions de location varient considérablement d’une banque à l’autre. Les consommateurs devraient donc s’informer minutieusement avant de prendre une décision.

Les coûts et prestations varient d’une banque à l’autre

Pour un coffre-fort de taille moyenne pouvant contenir un épais dossier, il faut compter environ entre 40 euros par an à la et 200 euros par an. En moyenne, les coûts se situent entre 70 et 80 euros par an. Le principe est le suivant : plus le casier est grand, plus il est cher.

De nombreuses banques ne louent leurs coffres forts qu’à leurs propres clients

De nombreuses banques ne louent qu’à leurs propres clients. D’autres prennent des frais plus élevés aux non-clients. Certaines banques n’ont même plus de casiers.

Toujours vérifier la couverture d’assurance

Important : les clients devraient se renseigner précisément sur la manière dont les objets de valeur déposés auprès de la banque sont assurés. Certes, de nombreuses banques incluent une couverture d’assurance dans le prix de la location. Mais la somme assurée est souvent faible ou n’inclut pas tous les dommages. Ceux-ci peuvent survenir non seulement lors d’un braquage, mais aussi, par exemple, à la suite de la rupture d’une canalisation d’eau ou d’une inondation. Les clients devraient donc, le cas échéant, augmenter leur couverture d’assurance. Il vaut également la peine de jeter un coup d’œil à la police de sa propre assurance habitation: certains contrats proposent une protection supplémentaire pour les coffres-forts des banques.

L’argent liquide n’a pas sa place dans les coffres forts

Le liquide placé dans des casiers bancaires n’est souvent pas assuré.

L’argent liquide ne devrait si possible pas être placé dans des casiers et ce même si vous avez gagné à l’euromillion. En effet, de nombreuses banques n’assurent généralement pas l’argent liquide dans les casiers ou, tout au plus, si l’on peut prouver avec précision la somme qui s’y trouve. « Cela va si loin que certaines banques exigent que l’on prenne une photo de chaque billet pour voir le numéro de série. Malgré les faibles taux d’intérêt, il est donc plus judicieux de placer son argent, par exemple sur un livret au jour le jour.

Avatar
Alphonse
Analyste financier et modélisateur mathématique, avec une expérience avérée dans la recherche. Compétent dans la gestion des risques financiers, les prévisions, l'allocation stratégique d'actifs, les produits dérivés, et passionné par le trading, avec une formation en astrophysique.

Autres Articles

Derniers Articles